Les ambitions des Ressources Humaines chez Think – Interview de Marie Vinson

Marie Vinson occupe des fonctions en ressources humaines depuis 8 ans avec plusieurs années d’expérience en Allemagne. Responsable des Ressources Humaines chez Think depuis mars 2019, elle nous parle de ce qu’est la politique RH au sein d’une ESN.

Marie-Vinson-RRH-Think

Peux-tu brièvement expliquer quel est ton rôle en tant que Responsable des Ressources Humaines ? 

L’objectif principal de mon poste est d’accompagner nos collaborateurs dans leur carrière chez Think, veiller à ce que tous se sentent épanouis. 

Ainsi, la montée en compétences de chacun en fonction de l’évolution des technologies est une priorité. Nous veillons à ce que les collaborateurs puissent, s’ils en ressentent le besoin, s’organiser pour se former et passer des certifications.

Garder le lien avec les collègues de notre équipe technique est capital car ils sont principalement positionnés en régie chez nos clients. Pour maintenir la dynamique interne, nous organisons régulièrement des événements comme des déjeuners, des afterworks ou des soirées d’agence pour que nous puissions nous retrouver.

Ensuite, je développe différents projets RH et je coordonne la partie administrative de la gestion du personnel.

Enfin, mon rôle est aussi de trouver de nouvelles recrues pour Think qui, par leur expérience professionnelle compléteront notre panel de compétences et qui par leur personnalité, viendront enrichir l’équipe.

Quels sont vos principaux enjeux en recrutement ?

Afin d’élargir notre équipe d’experts, nous recrutons des profils expérimentés dans le domaine de l’infrastructure informatique et, le plus important, des personnes avec une personnalité qui concorde avec nos valeurs et notre façon de vivre chez Think : simplement de manière bienveillante avec une envie de partage !

Aussi, nous avons développé depuis 2019 notre équipe support avec le recrutement de notre responsable communication ou encore mon recrutement. Afin d’aider à nous développer nous recherchons également un nouveau commercial (H/F) pour accompagner notre directeur commercial.

Pour atteindre ces objectifs, j’adapte mes méthodes de recrutement à la conjoncture économique et notamment au marché du travail de l’informatique qui est reconnu pour être tendu. Les liens que je tisse avec nos candidats sont des relations sur le long terme afin d’animer un vivier de candidats futurs, en amont d’un potentiel recrutement. 

Toujours dans notre logique d’accélérer notre développement et se rendre visible sur le marché, nous continuons nos efforts afin d’améliorer notre marque employeur. 

Quelle est votre politique vis à vis de la qualité de vie au travail ? 

La qualité de vie au travail chez Think est une priorité. En effet, chacun doit être épanoui à son poste. Cela passe par un suivi régulier effectué avec les collaborateurs. Un suivi de missions avec les clients est réalisé régulièrement afin de pouvoir agir si besoin. En ajustant par exemple les objectifs de la mission, nous devons parfois décider d’arrêter la mission pour le bien être de notre collaborateur.

De plus, la flexibilité est de mise en respectant par exemple l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle, en proposant des missions entrant dans les critères géographiques de l’ingénieur. Le télétravail est de manière générale possible chez Think et souvent envisageable chez nos clients.

En quoi se distingue une entreprise à “taille humaine” comme Think ? 

Le fait que nous restions une entreprise à taille humaine est un avantage. En effet, les relations humaines entre chacun sont simples. Nos valeurs se ressentent au quotidien : entraide, partage, expertise et responsabilité.

Une vraie dynamique dans les échanges est instaurée depuis toujours et particulièrement pour les ingénieurs qui peuvent échanger sur des sujets techniques assez facilement sur notre outil de chat Slack par exemple ou pendant des labtechs techniques.

Il n’y a qu’un seul niveau hiérarchique chez Think, celui avec notre dirigeant. Une écoute permanente est ainsi possible au quotidien.

Nous avons vécu récemment une situation inédite avec la crise sanitaire du COVID-19, comment avez-vous fait face à cela ? 

Grâce à la flexibilité déjà pratiquée chez nous, l’organisation interne lors du confinement a été assez simple. Toute l’équipe a été placée en télétravail dès le début du confinement. La priorité a d’abord été de nous assurer que chacun soit bien installé en 100% remote.

De plus, nous avons mis en place un suivi encore plus poussé afin de nous assurer que nous avions régulièrement des nouvelles de chaque collaborateur.

Ensuite, la transparence était de mise sur les mesures instaurées et l’actualité business. Pour cela, la communication interne était une priorité à la fois par écrit, par téléphone ou en visio.

Un nouveau rituel a été instauré avec l’organisation hebdomadaire d’une pause virtuelle afin de garder le lien avec chacun à distance.

Notre stratégie a été de ne pas imposer l’activité partielle pour les collaborateurs sans mission mais plutôt de laisser de la flexibilité dans leur organisation personnelle. Pour les quelques ingénieurs placés en intercontrat suite à des arrêts de mission, l’accent a été mis sur la montée en compétences avec le suivi de formations et le passage de certifications. en e-learning grâce notamment à nos partenariats avec Google Cloud et Redhat.

Comment s’organise la montée en compétences et les formations pour vos ingénieurs ? 

La formation chez Think passe beaucoup par la veille technologique et l’auto-formation. A mon arrivée, nous avons développé un partenariat avec Google Cloud Platform (GCP) grâce au passage de certifications stratégiques, ce qui permet à l’équipe technique aujourd’hui, de bénéficier notamment des e-learnings gratuits et pouvoir s’exercer sur des plateformes GCP.

Aussi, d’autres ingénieurs évoluent sur les technologies Red Hat, Windows ou encore les méthodes Agile.

Quelle est votre feuille de route pour les prochaines années ? Quels sont vos projets de développement RH ? 

La stratégie de Think est de continuer à se développer de manière générale en recrutant de nouveaux profils techniques tout en maintenant notre manière de fonctionner à taille humaine. Aussi, il est important de continuer à développer notre réseau de partenaires indépendants.

Enfin, dans la lignée de la gestion des compétences chez Think, nous continuerons à accompagner chacun en terme de formations et le passage de certifications pour ceux qui le souhaitent. 

Aussi, l’objectif est de rester à l’affût de l’évolution de nos métiers afin d’orienter nos futurs partenariats et notre stratégie interne en fonction.