Think, présent au Google Cloud Summit

Après 2 certifications GCP (Professional Cloud Architect et Professional Cloud Developer), il était temps pour Nabil de participer au Google Cloud Summit 2019 à Paris. 

Direction Paris Expo à Porte de Versailles.

««  La journée se déroule comme tous les événements tech classiques : 

  1. Ouverture par une introduction des cadres exécutifs de Google Cloud Platform présentant leurs visions commerciale et technique de leurs produits et services.

  2. Présentation des retours utilisateurs de la plateforme.

  3. Présentation technique des nouveautés, pour rappel la google Next’19 avait lieu quelques mois auparavant.

 

Pour ma part, c’était l’occasion de découvrir les nouveautés techniques et d’en apprendre davantage sur les utilisations des différents produits.

Cette année, la grande Messe de GCP (la Next’19) a été très riche en annonces dans tous les domaines : technologies de containers, sécurités, Machine learning, bases de données…

Dans le lot, 2 produits m’ont particulièrement intéressés : Cloud Run et Anthos en plus des nouveautés sur k8s. 

 

  • Cloud Run

Cloud Run est un nouveau produit “serverless” de GCP basé sur Knative, le principe est plutôt simple. À partir d’une application web qui répond en HTTP, packagée dans un container docker, knative utilise les fonctionnalités de scaling de kubernetes pour gérer la vie de l’application.

 

Par exemple, si l’application n’est pas utilisée, aucune instance n’est lancée.

 

Etant un utilisateur de google app engine depuis ces débuts, j’attendais de voir cette implémentation opensource, j’ai ainsi participé à la bêta et j’expose quelques retours dans ce billet de blog.

Cloud Run peut s’utiliser avec gke ou en standealone. Pas besoin d’avoir un cluster k8s pour en profiter. Il permet de prototyper rapidement avant d’être intégré au cluster k8s grâce à la compatibilité d’API.

 

En tout cas, c’est un excellent produit qui s’intègre bien dans la logique serverless de GCP. On peut le voir comme une évolution de Google App Engine Flex (attention Flex utilise une VM et le scaling est toujours à une instance).

 

  • Anthos

Anthos était aussi une interrogation pour moi, mais grâce à cette journée, c’est beaucoup plus clair. GCP s’appuie beaucoup sur Kubernetes cependant il n’est pas disponible en dehors du cloud de GCP. 

Afin de faire profiter ses clients qui ne peuvent pas, pour des obligations réglementaires ou autres, profiter de GKE, GCP propose Anthos on Prem, une solution 100% logiciel pour profiter de GKE et de l’ensemble de son ecosystème (dont Cloud Mesh, la solution pour la gestion de l’interconnexion des microservices) en plus de fournir le monitoring via Stackdriver ou l’accès au hub d’applications (https://console.cloud.google.com/marketplace/browse?filter=solution-type:k8s) .

Contrairement aux autres fournisseurs de cloud, Anthos ne nécessite pas d’installation de nouveaux matériels.

  

Enfin, la journée m’a aussi permis de découvrir des cas d’études dans d’autres domaines comme le Machine Learning sur GCP, et force est de constater que Google a des solutions intéressantes. Ou bien des rappels utiles comme la gestion de la sécurité dans GKE.

 

 

Cette journée a été l’opportunité de répondre à certaines interrogations techniques de l’utilisateur avancé que je suis mais aussi d’établir un lien de proximité entre GCP et les utilisateurs français dont je fais parti. Ce lien humain reste important et espérons qu’une édition Google Next se déroule à Paris (ou à Bruxelles après tout nous ne sommes pas loin) afin de profiter des nouveautés en direct. »»

 

 Nabil Servais
Share
Cette entrée a été publiée dans News. Sauvegarder le permalien.